Week-end à Deauville - Trouville

L’évasion à 2 heures de Paris
Étapes favorites des Parisiens Deauville, la station balnéaire chic, et Trouville, qui reste un authentique port de pêcheurs, forment un duo complémentaire idéal pour un week-end évasion à 2h de Paris...

  • Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    01/12/2016

  • Destination

    Deauville

Deauville, escapade chic en Normandie

Deauville est connue pour ses célèbres institutions : hippodrome, casino, golf, ventes aux enchères… Mais la ville propose également des rendez-vous plus insolites comme la visite intérieure de certaines villas, des rencontres avec les grands chefs cuisiniers, une soirée guinguette sur le Pont des Belges qui lie Deauville à Trouville…
Deauville, c’est aussi bien sûr sa magnifique plage immortalisée par le film de Claude Lelouch, "Un homme et une femme", connue pour ses cabines aux noms de stars américaines - en l’honneur du festival du film américain -, ses parasols rayés et sa fameuse promenade des Planches.

Ce long chemin de bois aménagé sur la plage est le rendez vous de tous ceux qui, bien qu’en bord de mer, restent en « tenue de ville » et observent à marée basse les chars à voile, les chevaux ou les pêcheurs de crevettes ; il dessert également la brasserie Le soleil, endroit idéal pour savourer des plateaux de crustacés en terrasse avec vue sur la mer.

Pour se restaurer, vous avez l’embarras du choix, depuis les bonnes galettes et crêpes du mini golf à la cuisine fusion mi asiatique, mi française du restaurant gastronomique L’Essentiel (29 rue Mirabeau).

Au moment du repas, beaucoup de locaux transhument vers Trouville en cheminant via les deux centres ville qui se rejoignent à pied très aisément.

Week-end en Normandie : le Pays d'Auge

Le duo Deauville-Trouville offre une gamme très riche d’activités de plein air : équitation, golf, sports nautiques, tennis, piscine et location de « trouvillaise », sorte de vélo familial. Vous pouvez poser vos valises et vous lancer sur les sentiers pédestres soit en direction de Saint-Arnoult pour profiter de splendides panoramas en surplomb de la côte, soit sur les hauteurs de Trouville en cheminant au milieu des prés et des fermes.

Si vous avez un peu plus de temps, le Calvados, côté terre, ménage de beaux paysages vallonnés. A une trentaine de kilomètres en direction de Lisieux, une belle « route du cidre » du cru Cambremer vous fait traverser de beaux champs de pommiers, visiter des caves mais aussi découvrir les plus beaux haras de la région.
Le Calvados côté mer possède d’autres étapes très agréables comme le petit port d’Honfleur ou la station de Cabourg.

Au moment de faire votre itinéraire, méditez cette parole de Normand : « en bord de mer, le mauvais temps n’est pas morne, il est vivifiant » !

Visiter Trouville-sur-Mer

Trouville regorge de bonnes adresses de terrasses à la mode, toutes réunies le long des quais et de la rue des Bains.
A l’heure du brunch, rendez-vous Chez Dupont. Pour les moules-frites et autres plats de brasseries, cela se passe aux Voiles, aux Vapeurs, au Central ou à la terrasse à même la plage du Galatée.

A l’heure du thé, découvrez au salon Charlotte Corday les pâtisseries fameuses par leurs saveurs et leurs noms ((le gâteau Karl Zéro, Antoine de Caunes…) et pour le dîner, vous avez le choix entre l’ambiance ultra branchée des 4 chats ou le cadre plus cosy de Topolina décoré de vieux meubles chinés chez les antiquaires et de grands bouquets de fleurs.

Si Deauville abrite une belle marina, Trouville conserve son activité de port de pêche. On peut guetter le va et vient des chalutiers annoncé par les amas de mouettes et acheter sur les quais auprès des femmes de pêcheurs le produit de la dernière prise (soles, maquereaux, bars sauvages, coquilles saint Jacques…).

Ses marchés sont particulièrement animés : le marché aux poissons est ouvert au quotidien pour faire le plein en tourteaux, araignées de mer et soupe de poissons (chez Pillet) et le grand marché normand se tient le mercredi et le dimanche.

La plage de Trouville est plus petite mais possède également ses « planches » ponctuée par les affiches de Raymond Savignac et bordée de superbes villas dont la villa des Roches noires, ancien palace transformé en résidence qui accueillit Marcel Proust et Marguerite Duras.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi