Vacances à l’ile de Ré

L’Ile de Ré est une petite île dans l’Atlantique (26 km de long et 70m à 5 km de large), reliée par un grand pont (2km) à La Rochelle. Elle est restée ce qu’il faut de sauvage et de naturel. J’ai parcouru ce petit bout de paradis et voici ce que vous pourrez y

  • Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    02/03/2017

  • Destination

    Saint-Martin-de-Ré

Saint-Martin-en-Ré est la "Capitale" de l’Ile de Ré. Ce petit village du versant nord a été fortifié par Vauban, elle est donc inscrite au Patrimoine mondiale de l’UNESCO, comme toutes les cités de Vauban. Mais elle mérite le détour autant pour son histoire et son architecture que pour son charme : des remparts impressionnant, un port dans un chenal à l’intérieur de la ville, des rues blanches qui serpentent...

Une ville fortifiée par Vauban

L’Ile de Ré était un lieu stratégique au XVIIème siècle, il fallait se défendre face aux Anglais et aux Hollandais. Louis XIV confia donc l’île à son meilleur ingénieur, Vauban. L’objectif était de protéger le nouveau port de guerre de Rochefort et le port de commerce de La Rochelle, de surveiller la population protestante locale et aussi de protéger «l’or blanc», le sel de l’Ile de Ré.

Saint-Martin accueillit donc les militaires et s’agrandit dans une vaste enceinte de pierre de 14 km, en forme d’étoile. Il fallait pouvoir récupérer toute la population de l’île en cas de siège. Les fortifications ont été réalisées pour éviter les angles morts quand les agresseurs arrivaient, avec un système de souterrains cachés pour atteindre les fossés. Vauban conçoit un port à l’intérieur du village : deux bassins et un ilot central.

Cet urbanisme donne de nos jours un port tout à fait charmant : des boutiques et des restaurants se sont installés sur l'ilot central, un bassin pour les pêcheurs et l'autre pour les plaisanciers. Des visites guidées des remparts sont organisées de jour ou en nocturne.

Les ânes en culotte

Au-delà des remparts à l'ouest, en été, les ânes en culotte attendent les enfants pour une petite promenade dans le Parc de la Barbette. Les enfants peuvent faire un tour d’âne en culotte l’été ou vous pouvez juste aller les voir pour les photographier.

Les ânes de l’Ile de Ré portent la culotte, c’est devenu une tradition folklorique mais la raison était bien pratique : pour porter le sel et éviter les piqures de moustiques très nombreux dans les marais, la culotte protégeait l'âne. Vous ne pourrez pas passer sur l’île sans tomber sur un produit dérivé de cette mascotte régionale : peluches, porte-clés, mugs, vêtements…

Le Baudet du Poitou n’est pas bon qu’à se mettre en culotte, il permet aussi la fabrication de savons artisanaux au lait d’ânesses.

Balade dans les charmantes rues de Saint-Martin

Les rues fleuries, les maisons blanches aux volets verts font tout le charme du village. On se perd facilement dans les passages pittoresques de Saint-Martin...

Partez de l'église Saint-Martin, une église fort de style gothique, au sommet de la colline, emblématique des cartes postales avec son rempart en ruine découpé au-dessus des toits. Elle fut détruite pendant le siège de La Rochelle en 1627, puis reconstruite en partie au XVIIIème siècle. L'église de Sainte-Marie a conservé sa haute tour crénelée du XVème siècle où il est possible de grimper pour voir un superbe panorama sur la ville et même sur toute l’île s’il fait très beau !

De l’église, engagez-vous dans une des rues sur votre gauche. Quand vous croiserez la maison au volet rouge (couleur du vin), vous serez devant la maison de la vinatière (32 Rue de Sully), facilement reconnaissable si vous regardez bien : vigne sur le mur, petite sculpture de Bacchus… Vous êtes dans le quartier des armateurs, certaines maisons étaient déjà sur le plan-relief de Louis XIV.

Un peu plus loin, la largeur des rues diminuent, elles deviennent presque des chemins serpentant dans le quartier de la taupinière. Il ne faut pas hésiter à poursuivre, car même si on a l’impression de rentrer dans une propriété privée, ce n’est pas la cas… les passages sont si petits qu’ils sont parfois cachés derrière un puits ou une plante. Observez les girouettes, les puits en pierre, les façades à la chaux, les volets verts, les cours fermées

Les galets au sol ont aussi leur histoire. Avant, les bateaux partaient de l’Ile de Ré chargés de sel. Pour le chemin de retour, les marins remplissaient les cales de pierre pour lester les navires. Ce chargement était ensuite utilisé pour paver les routes de l’île. C’est ainsi que vous pouvez marcher sur des pierres provenant de l’autre bout du monde.

Les ruelles se prêtent bien aux chasses aux trésors, plusieurs sont organisées en été pour les enfants, dans différents villages de l’île.

Pour finir votre itinéraire, vous pouvez vous arrêter en face de l’office de tourisme à l'hôtel de Clerjotte. Il abrite le musée Ernest Cognacq qui propose des expositions temporaires. L’édifice, construit au XVème siècle, est très joli.

Bons plans

Le marché nocturne se tient sur le port les soirs d’été, de 20h à 23h : artistes, créateurs de bijoux, vêtements, tatoueurs…

Le feu d’artifice du 14 juillet à lieu sur le port à 23h, accompagné d’animations et d’un bal.

Le 15 août, c’est la Fête de la Mer sur le port avec des animations, des stands d’alimentations, des cérémonies… et un feu d’artifice à 23h suivi d’un bal.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi