LE VIEUX LYON

Berceau du patrimoine lyonnais, le vieux Lyon est le quartier le plus touristique de la ville et l’un des plus chargés d’Histoire avec un grand « H ». De 43 avant J.-C jusqu’à aujourd’hui, ce quartier a gardé des traces de chacune des périodes qui ont mar

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    09/11/2016

  • Destination

    Lyon

Le Vieux Lyon : berceau de l’Histoire de Lyon

Le Vieux Lyon, ce n’est pas moins de 2000 années d’Histoire, il est donc normal que ce vaste berceau du temps qui passe soit divisés en plusieurs quartiers qui ont, chacun leur tour, fait battre le cœur de la ville. A la Renaissance, le Vieux Lyon a hérité du mariage royal entre Catherine de Médicis et l’un des fils du roi de France, François Ier, donc de l’architecture italienne méridionale et colorée aux parfums de Florence. Trois quartiers ressortent de cet endroit, trois quartiers qui ont animé la cité pendant la Renaissance. A l’époque, l’un était destiné à la grande bourgeoisie et était le quartier financier et commercial, il s’agit de Saint-Paul, tout au Nord du Vieux Lyon ; au centre, on y trouvait le haut clergé et l’aristocratie avec le quartier Saint-Jean ; au sud se trouvait le quartier Saint-Georges où travaillaient durement les artisans. Puis la ville s’est développée, et a atteint l’autre rive de la Saône se déployant sur plusieurs kilomètres.

Mais des années d’abandon et de désintérêt au XXe siècle ont dégradé le Vieux Lyon. C’est avec la loi Malraux, en 1963, que ce lieu devient le premier secteur sauvegardé de France. Il sera ainsi rétabli et classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1998.

Aujourd’hui, le Vieux Lyon garde les traces de ces années d’Histoire, et ces trois quartiers qui ont fait vivre la ville à la Renaissance, existent toujours. A Saint-Georges vous pourrez visiter la place Benoît-Crépu et l’Eglise Saint-Georges. Dans le quartier de Saint-Jean vous trouverez la primatiale Saint-Jean, la rue Saint-Jean, qui est l’artère principale du Vieux Lyon, et bien évidemment les célèbres traboules Lyonnais. Quant au quartier Saint-Paul, on y retrouve l’église et la place du même nom, qui sont des sites remarquables à ne surtout pas manquer !

Quel itinéraire pour visiter le Vieux Lyon ?

Démarrez à la Place Saint-Jean, visitez la Cathédrale et admirez son horloge astronomique qui est l’une des plus anciennes d’Europe. Si vous visitez très tôt ou très tard ce monument, assistez au lever ou au coucher du soleil sur sa façade, ils sont à couper le souffle.

Continuez sur la rue des Antonins pour découvrir une première traboule, ressortez rue Saint-Jean. Prenez ensuite la rue de la Bombarde, vous découvrirez des façades aux couleurs magnifiques. Au 54 rue Saint-Jean, toujours, empruntez la plus longue Traboule de Lyon et ressortez rue du Bœuf pour atteindre la place Neuve Saint-Jean où vous pourrez déjeuner dans un petit bouchon lyonnais.

Flânez dans les petites ruelles typiques du Vieux Lyon, puis retournez rue Saint-Jean où, au numéro 27, vous pourrez entrer dans une nouvelle traboule. Vous ressortez rue des Trois Maries. Levez les yeux, découvrez cette rue où tout vous amène à penser que vous êtes à la Renaissance. Retournez rue Saint-Jean pour rejoindre la place du Gouvernement, vous y trouverez une nouvelle traboule.

Reprenez la rue Saint-Jean et rejoignez la rue de la Juiverie que vous descendez. Vous arrivez à la place Saint-Paul, pour ensuite entrer dans l’église du même nom.

N’hésitez pas à vous perdre et à flâner dans ces petites ruelles qui sont pleines de charme…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !