Le Château de Couches, dit de Marguerite de Bourgogne

Rendez-vous en Bourgogne-Franche-Comté pour découvrir le Château dit de Marguerite de Bourgogne, à Couches. Il vous réserve de belles surprises : de magnifiques tapisseries d'Aubusson, une impressionnante collection d'armes.

  • Coralie Salvi

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    06/12/2019

  • Destination

    Couches

La Bourgogne-Franche-Comté regorge de châteaux à visiter. Connaissez-vous celui de Couches ? La légende raconte que Marguerite de Bourgogne, petite fille de Saint Louis, s’y serait réfugiée en s’échappant de Château-Gaillard où elle était enfermée pour adultère… Si rien ne prouve que cette hypothèse soit vraie, le château de Couches mérite tout de même le détour !

>> Prenez le train direction Le Creusot !

Découvrez le château de Couches :

Le château de Couches - © photononstop - Isabelle Boitet

Le château de Couches à travers le temps

Couches est dès l'Antiquité installé sur un axe commercial intéressant, entre Autun et Chalon-sur-Saône. La ville et l’abbaye se développent donc rapidement. Le château en bois des premiers seigneurs fait rapidement place à des constructions plus solides, en pierre. Jusqu’à 7 tours protègent ce château qui devient une véritable forteresse.

Malheureusement, la majeure partie du château sera démantelée à la Révolution et bien que d’importants travaux de rénovation aient depuis été mis en place, de nombreuses parties ont aujourd’hui totalement disparu.

>> Voyage dans le temps en Bourgogne-Franche-Comté

Visite du donjon et de la chapelle

Le donjon est resté debout durant toutes ces années et permet un plongeon dans le temps.

Le premier étage était dédié aux gardes, afin de pouvoir défendre les étages supérieurs, réservés aux seigneurs. Au deuxième étage, on découvre une reconstitution de salle à manger décorée de tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle. Le dernier étage était réservé à la chambre seigneuriale. On y trouve la reconstitution d’un lit médiéval ainsi qu’un lit provenant des Hospices de Beaune.

A noter : la table était dressée directement dans une chambre ou pièce à vivre, ce n’est que tardivement qu’une pièce réservée pour les repas a vu le jour.

Continuez votre visite vers la chapelle du XVe siècle, de style gothique flamboyant, dédiée à Saint Vincent, patron des vignerons. De chaque côté de l’hôtel se trouvent des oratoires : un pour le seigneur et l’autre pour on épouse.

>> Visitez les Hospices de Beaune

La Tour de Justice et des basses-fausses

Depuis la chapelle, un couloir permet d’accéder directement à la Tour de Justice. Ainsi, l’accusé pouvait d’abord se confesser avant de se rendre à la justice des Hommes !

Ici, prenez le temps d’observer les nombreuses armes et objets présents. Un nombre impressionnant de clés, une côte de maille, une arbalète à crémaillère… mais aussi un objet intrigant : des peniotes. Cet objet servait à tenir les pieds des condamnés ensembles, tout comme les menottes, mais pour les pieds !

Viennent ensuite les basses-fausses. Cette pièce vide surplombe le cul de basse fosse qui servait tantôt au stockage de nourriture, tantôt de cachot, selon les périodes. Chaque tour possédait ses propres basses-fosses, on comptait donc jusqu’à 7 cachots, surveillés en permanence par des gardes.

>> Les sites du patrimoine mondial de l'UNESCO en Bourgogne-Franche-Comté

Balade dans les souterrains et les jardins

Partez maintenant à la découverte des souterrains. On s’engouffre par un petit passage à l’abri dans la verdure pour descendre dans des couloirs et passages creusés à même le granit.

Les souterrains servaient plusieurs fonctions : échappatoire en cas d’attaque en parcourant les 8 à 10 km de galeries qui font le tour du château, mais aussi passage pour les domestiques afin de ne pas être vus des seigneurs. C’est également un garde-manger très pratique puisqu’il garde les aliments au frais. Une glacière était même installée dans les parois ; on récupérait des blocs de glace en hiver que l’on mélangeait à de la paille pour maintenir la nourriture au frais l’été.

Au XVe siècle, les souterrains ont été agrandis pour accueillir l’activité viticole du château, avec un pressoir et des espaces de stockage pour les tonneaux de vin. On peut d’ailleurs observer des meurtrières dans les murs. La raison est simple : il s’agissait des anciennes limites défensives du château !

Retournez à l’air libre et partez à la découverte du jardin topiaire. Ce parc installé sur l’ancienne basse-cour médiévale est un véritable havre de paix. Les buis sont taillés et entretenus pour ressembler à des animaux, pour le plus grand plaisir des petits et des plus grands. Ne manquez pas non plus la vue sur les vignes alentours qui nous rappellent bien que nous sommes en Bourgogne, terre viticole par excellence !

>> La Route des Grands Crus de Bourgogne

Bon à savoir

Et si vous visitiez le château comme un jeu de piste ? Louez la tablette numérique avec le jeu « Défi au Château » et c’est parti pour la visite originale ! Jeux, quizz, énigmes… en équipe ou en compétition, chacun découvre à son rythme en s’amusant.

Pour un moment numérique et sportif, le château propose une rando-visite de 8km dans les vignobles alentours. Chaussez de bonnes baskets, louez la tablette numérique pour participer et partez à la découverte des secrets du vignoble couchois. Au retour, une dégustation œnologique vous attend !

Bon plan pour les enfants : des ateliers créatifs sont proposés sur différents thèmes tout au long de l’année. Customisation d’un bouclier, d’une armure, création d’un instrument de musique… N’hésitez pas à vous renseigner avant votre visite !

Et pour un moment gourmand, prolongez la visite par un déjeuner ou dîner bistronomique dans les anciennes écuries du château du mercredi soir au dimanche midi.

>> Top 3 des bonnes tables de Bourgogne

  • Château de Couches
  • 71490
  • Couches
  • France
  • 03 85 45 57 99
  • Horaire d'ouverture : De mai à novembre de 14h à 18h les week-ends et jours fériés et de 10h à 18h tous les jours de la semaine de juin à septembre. La visite peut être guidée (horaires fixes) ou avec un audio-guide.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi