Découverte de Lyon au fil de son architecture

Partez à la découverte de Lyon, chef-lieu de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour observer ses nombreuses facettes à travers son architecture. Du théâtre romain, aux bâtiments du XIXe siècle, l’histoire de la ville se lit à travers son architecture !

  • Coralie Salvi

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    25/10/2018

  • Destination

    Lyon

Lyon est une ville à découvrir ou redécouvrir, tant pour ses activités, ses évènements en tous genres, ses parcs ou encore son architecture remarquable. Depuis Lugdunum au temps des romains, à la ville que nous connaissons aujourd’hui, l’architecture locale nous révèle l’histoire de Lyon via ses murs. Alors direction Lyon pour une visite à travers le temps !

Pour aprécier l'architecture Lyonnaise :

  • Lyon antique : théâtres romains et amphithéâtre
  • Lyon médiéval et Renaissance : le vieux Lyon, les Maisons Thomassin et Chamarier, la Cathédrale Saint-Jean
  • Lyon moderne : L'opéra, les Célestins, le quartier Confluence...

Lyon antique :

Depuis plus de 2000 ans la ville de Lyon est habitée. On trouve des traces de cette vie à travers les bâtiments qui ont su traverser le temps.

C’est le cas notamment des célèbres Théâtres Romains, sur la colline de Fourvière (6 rue de l'Antiquaille - 69005 Lyon). Le théâtre pouvait accueillir de 4 700 à 10 700 spectateurs et était prévu pour la tragédie et la comédie. Juste à côté, l’Odéon, théâtre plus petit, était destiné à l’élite intellectuelle avec les discours politiques, philosophiques ou aux poètes. Particulièrement bien conservés, ils accueillent aujourd’hui le festival Les Nuits de Fourvière.

Autre construction de plus de 2000 ans : l’Amphithéâtre des Trois Gaules (Rue Lucien Sportisse - 69001 Lyon). Il était destiné aux jeux du cirque et les représentants des nations gauloises y renouvelaient leur serment d’allégeance à Rome.

A noter : les Théâtres Romains sont ouverts au public gratuitement toute l’année, l’Amphithéâtre des Trois Gaules se voit uniquement de l’extérieur.

Lyon médiévale et renaissance :

Dès le Moyen-âge, Lyon connait un fort essor et voit son apogée vers la fin de la Renaissance. A cette période, le quartier du vieux-Lyon s’organise et les rues et immeubles sont construits tels que nous les connaissons aujourd’hui. On peut donc profiter des très nombreuses traboules, ces ruelles cachées qui permettent de passer d’une rue à l’autre entre les maisons, ou encore découvrir des façades qui ont su résister au temps.

Il y a, entre autres, la Maison Thomassin (2 place du Change - 69005 Lyon). Bâtie au XIIIe siècle, elle a été régulièrement restaurée depuis sa construction. On peut donc y voir des éléments du XIIe siècle, mais aussi du XVe, du XVIIe et XXe siècle. Sur la façade, cherchez les blasons du Dauphin, du Roi de France et de la Reine Anne de Bretagne !

La Maison du Chamarier (37 rue Saint Jean - 69005 Lyon), le responsable de la sécurité et de la justice est également un bel exemple de l’architecture du XVe siècle. Elle a notamment une superbe façade et cour intérieure où on peut suivre l’évolution entre le style gothique flamboyant avec son escalier sculpté et Renaissance avec son puits et sa fontaine.

Côté architecture religieuse, la Cathédrale Saint Jean (place St Jean Cure : 8 place Saint-Jean – 69005 Lyon), dans le vieux Lyon abrite une superbe horloge astronomique qui sonne tous les jours à 12h, 14h, 15h et 16h. Bâtie entre le XIIe et le XVe siècle, elle accueille son horloge en 1598 et son orgue en 1842.

Lyon moderne :

Depuis le XVIIIe siècle, Lyon a connu de grands changements en termes d’architecture. En s’éloignant un peu de la vieille ville, on trouve des pépites de l’architecture moderne.

Sur la presqu’île par exemple, où l’on trouve de nombreux bâtiments Haussmannien, vous verrez un bâtiment à l’architecture mixte en face de l’Hôtel de Ville : l’Opéra (place de la comédie, 69001 Lyon). La façade extérieure date du début du XIXe siècle, dans un style très classique tandis que le dôme en verre et métal, de la fin du XXe siècle, ajoute un aspect moderne à l’édifice.

Côté visite originale, le parking des Célestins (entrée piétons place des Célestins ; entrée véhicules rue Gaspard André, 69002 Lyon) vaut le détour. Orné d’une œuvre monumentale « Sens dessus dessous » qui peut être aussi bien observée depuis la place des Célestins grâce à un périscope que dans le parking lui-même, ce parking est à voir au moins une fois.

Dans le quartier de la Confluence, on trouve de (très !) nombreux bâtiments à l’architecture hors du commun. Le Musée des Confluences pour commencer ; mais aussi la Sucrière, ancien entrepôt des années 1930 réhabilité en lieu de culture ; le Cube Orange et son voisin vert pomme qui abritent des sièges sociaux d’entreprises ; les immeubles d’habitation qui entourent le petit port de la Saône, face au centre commercial etc. Prenez le temps de flâner dans le quartier à la découverte de tous ces bâtiments.

La Halle Tony Garnier (20 place Docteurs Charles et Christophe Mérieux – 69007 Lyon) se situe de l’autre côté du Rhône. Construite entre 1905 et 1928, elle a abrité l’exposition internationale de 1914, un dépôt et une usine d’armement pendant la guerre, un marché aux bestiaux avant de devenir la salle de concert que nous connaissons aujourd’hui.

Un peu plus au nord, le « Crayon », la tour de la Part Dieu (129 rue Servient - 69003 Lyon), proche de la gare du même nom accueil un grand centre commercial. Cette tour est la plus haute de l’hexagone hors Île-de-France. C’est donc naturel que l’hôtel abrité dans les derniers étages soit l’un des plus hauts de France !

Retour dans le 5e arrondissement, sur la colline de Fourvière, pour sa très célèbre basilique. Construite à la fin du XIXe siècle, elle comprend un décor particulièrement riche, tout en mosaïques et dorures. La crypte est plus sombre, bien qu’également impressionnante. Profitez d’être sur place pour admirer la vue sur la ville.

Bon plan : pour découvrir l’architecture autrement, rendez-vous lors de la Fête des Lumières, où de nombreux bâtiments sont mis en valeur par les installations artistiques du moment !


Trouvez votre hôtel à Lyon >>

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi